lundi 29 octobre 2007

Football - Lille au bord du gouffre


La douzième journée de championnat a fait tomber les masques. Les feux de la Ligue des Champions 2006-2007 sont définitivement éteints. Les frimats de l'hiver s'affirment pour le club nordiste qui doit se méfier du froid polaire de la Ligue 2...
Un début de saison plutôt prometteur gaché par de nombreuses égalisations ont laissé le Losc à la merci. A la merci d'une belle place au classement pour quelques victoires de plus. A la merci d'une position délicate si les résultats ne s'enchainaient pas. En deux semaines comme autant de défaites face à de modestes promus, Lille a choisi son camp : ce sera le bas de tableau en compagnie d'autres surprises telles Lens, PSG ou Marseille.
Il y a un an le coeur plein d'allégresse je terminais mon sac pour un long déplacement vers Athênes, ses trésors antiques et son stade olympique... un an plus tard il ne reste plus rien de l'épopée européenne jusqu'à ce 8° de finale de toutes les duperies où Manchester, honteusement protégé, éliminait les Bodmer, Keita, Tavlaridis, Schmitz, Odemwinguie, Chalmé, Vitakic et Cie.
Autant de joueurs partis et peu remplacés l'été venu : nous n'avons qu'un seul défenseur central pour faire la saison (Plestan), une hérésie coupable ! Yanes, le colombien, jouait parait il au foot dans son pays ; Maric perdu en Grèce se perd dans la capitale des Flandres ; Béria meilleur latéral droit de ligue 2 ne joue pas à son poste ; Kluivert reprend, il lui faudra du temps.
Tout cela est donc bien léger dans la durée d'où notre inextricable dégringolade que les espoirs lillois accentuent par leurs limites : Fauvergue ne passe pas le cap de la Ligue 1, Mirallas, néo international sénior belge peine encore dans l'efficacité.
Reste les valeurs sûres comme Makoun, Cabaye et les deux satisfactions de ce début de saison Lichsteinher et Bastos. Mais le premier nommé ne fera sûrement pas de vieux os la CAN terminé et le second, capitaine des Espoirs français, ne manquera pas de sollicitations.
C'est donc un groupe fissuré, sans grand talent ni homogènéité qui doit emmener Lille dans son grand Stade. Drôle de mission pour Claude Puel, un entraîneur populaire, respecté mais dont les méthodes, la tactique et le message posent aujourd'hui question.
Ne nous y trompons pas, la méforme n'est pas passagère et le risque réél. Dans ce monde du sport de haut niveau seul le résultat compte et les chiffres sont édifiants :
sur les matchs retour de la saison passée, le Losc engrange 3 victoires, 3 nuls, et... 12 défaites, soit 12 points.
Cette saison, 12 matchs nous rapportent 2 victoires et 7 nuls, soit 13 points.
Conclusion, sur ses 30 derniers matchs, Lille prend 25 points, un parcours de dernier de Ligue 1 tout simplement.
Parler de manque de réalisme, de panne de réussite voire de jeunesse ne peut suffire. Le club est au bord du gouffre et le silence et l'effacement du président dans ce contexte est assourdissant.
La claque strasbourgeoise servira t'elle de déclic ? Il faut l'espérer car sinon c'est à désespérer... Pour autant le discours étrangement distant d'un entraîneur se désolidarisant de ses joueurs n'est pas pour me rassurer. Avec un tel bilan sur 30 matchs, Puel doit se remettre en cause. Ses systèmes sont archi connus et déficients. Le plus inquiétant c'est comme lors de l'élimination face à Lens, une équipe bis alignée qui montre notre degré de suffisance.
Le dernier match est à ce titre édifiant. Patrick Kluivert titularisé est sorti sans ménagement dès la 30° minute. Blessure réveillée ou pas, cela fait désordre d'autant qu'à son retrait le score était de 0/0... l'équipe a laché ensuite... quel est le lien ?
attention la ligue des champions est bien loin, Gueugnon, Boulogne ou Reims, c'est beaucoup plus prés...

5 commentaires:

steph a dit…

Bravo, bel article tres bien ecrit et qui, malheureusment, fait peur...
On ne parle que de Marseille, Psg ou autres Lens, mais le parcours lillois n'est pas tres bon depuis quelques temps. Esperons que ca ne soit qu'un passage à vide, que l'equipe se mettra en marche, et cumulera les bons matchs.

Sikora38 a dit…

bah Lens on n'en parle pas tant que ça en fait.
Par contre, les deux soi disant gros, ca n'arete pas.
Quant aux lillois, oui ça ne marche pas fort ! Au fait, Odemwinge a mis deux buts en coupe de l'UEFA la semaine derniere...

Anonyme a dit…

Mais vous avez ces glands de marseillais, payés des fortunes ... Cissé a acheté un portable incrusté de diamants, valeur : 70 000 €.
Faudrait peut-être mettre un ballon en diamant sur les terrains et leur dire que celui qui marque le plus de but, gagne le ballon ?
Nébula

Anonyme a dit…

Mince, j'ai été marseillaise sur le montant du portable : c'est 170 000 FF

ytty54 a dit…

Je pense les marseillais malins : ils laissent Cissé acheter plein de trucs superflus trés chers cars ils veulent le revendre cet hiver. Et ses bijoux risquent de rapporter plus que sa côte !!!