mardi 22 janvier 2008

Foot - Rio Mavuba au chevet du LOSC

Le milieu international français Rio Mavuba rejoint le Losc pour un prêt de 6 mois non assorti d'une option d'achat. Une recrue de choix pour le club nordiste en grande difficulté à l'approche du sprint final.

Kluivert, Frau, Mavuba, les supporters lillois doivent se pincer avant d'analyser les nouvelles recrues qui arrivent après cet été les inconnus Tahirovic, Yanes, Béria, Maric. Un changement de stratégie étonnant qui augure peut être d'une réelle prise de conscience du risque de relégation.
Cireur de banc à Villaréal après une saison difficile à Bordeaux, le jeune Mavuba a raté la pari de l'expatriation. Aux côtés de Robert Pires et Pascal Cygan il ne sera pas parvenu à s'imposer au sein d'une équipe espagnole jeune, brillante et trés fournie en milieu de terrain. A quelques mois de l'euro et alors qu'il a disparu des tablettes du sélectionneur Raymond Domenech, il revient en France pour jouer et se faire remarquer. L'ancien milieu défensif monégasque Claude Puel aura donc su convaincre son jeune émule de rejoindre la capitale des Flandres pour s'y imposer rapidement. Ayant satisfait à la visite médicale le mardi, il devrait être aligné dès le lendemain face au Mans en l'absence du métronome habituel, Jean II Makoun. Ce dernier à la Coupe d'Afrique des Nations a confirmé sa mauvaise passe actuelle en se faisant sortir dés la demi-heure de jeu d'un match outrageusement perdu par le Cameroun...
L'énigme à l'instar des deux autres recrues prestigieuses réside dans le niveau physique d'un joueur sous utilisé depuis le début de la saison. Manque de rythme, difficulté d'adaptation commme Kluivert, blessures comme Frau, les risques ne sont pas minces mais le Losc a t'il les moyens de ne rien tenter alors que le voisin lensois vient de les rejoindre au classement en étrillant Lyon ?
Assurément pas. Pour autant l'arrivée de Mavuba ne résout guère la fragilité de notre défense centrale et le lancinant échec de notre attaque. C'est aujourd'hui Fauvergue (après Moussilou, Odemwenguie, Audel...) et à un degré moindre Mirallas (rentré à la mi-temps à Sochaux, il est invité à rejoindre le banc dès la 84°) qui subissent le coaching exigeant et peu compréhensible de Puel. Le premier nommé pourrait rapidement rejoindre les îles brittaniques et nous laisser dans la plus grande perplexité...
Mais le temps n'est pas trop aux états d'âmes Lille recevant Le Mans revanchard après sa défaite face à Bordeaux puis PSG en regain de forme. Autant dire que toute stratégie mise à part l'essentiel sera de prendre des points ce qui signifie ne pas prendre trop de buts et en marquer, deux défis pour un Lille mal en point qui aura bien besoin de l'activité et de la vista de Mavuba pour s'éviter quelques cauchemards... mais attention, en ces temps d'âpres combats de fin de saison, pas sûr que les joueurs prétés ou en fin de carrière soient les meilleurs garants des valeurs d'un club...

1 commentaire:

kuhurobe a dit…

Great work keep it coming, best blog on earth

generic paxil