jeudi 3 juillet 2008

Ingrid Betancourt - Retour vers l'enfer

Ma mère voici le temps venu d'aller prier pour mon salut, Ingrid est revenue.
Annoncée mourante il y a peu par le Président français lui-même, elle apparait douée d'une capacité de résurrection hors du commun...
Blague à part teintée tout de même d'une pointe d'incompréhension, il faut reconnaître le courage et l'abnégation de cette femme capable de résister ainsi 6 années durant. Dire que pour nous pauvre peuple de France, la durée de notre calvaire est d'au moins 5 ans...
Elle a donc survécu à la jungle, aux privations, aux brimades, survivra t'elle à son retour dans le monde merveilleux qui nous entoure ?
Ca ne s'annonce pas de tout repos tant son image, son combat ont été utilisés à toutes les sauces. Alors que dire de sa libération ? Nous échappons somme toute au pire qui aurait voulu que nous soyons pour quelque chose dans sa libération spectaculaire. Comme l'a reconnu Bernard Kouchner qui n'a pourtant pas ménagé ses allers-retours vers la Colombie, espérant sans doute tomber au bon moment, l'Elysée a été prévenue de la libération... 15 minutes avant les rédactions du monde entier. Cela situe notre niveau d'influence. Pour autant nul doute que cette distance perturbe les hautes sphères de notre pouvoir qui se verraient bien récupérer ce qu'il est possible de gloire et de popularité.
Le site internet du Figaro ne s'y est pas trompé qui a diffusé une vidéo de la déclaration d'Ingrid Bérancourt dés l'arrivée sur un tarmac ami. Problème par rapport à sa déclaration officielle, le passage de remerciements à Jacques Chirac et Dominique de Villepin est purement et simplement coupé au montage ! Vidéo reprise ensuite chez France Info et quelques autres...
La Voix de son Maître n'hésite donc pas à s'inspirer des pires méthodes de la propagande pour redorer le blason d'un président à la dérive qui jour après jour multiplie agressivité déplacée, phrases assassines et nervosité non maitrisée. Pas sûr que cela serve tout de même à grand chose même si devant déjà tant de désespérance on peut s'inquiéter du prochain excès, une seule année de pouvoir venant de s'écouler !
Ingrid Betancourt ne souhaitera pas retourner chez les Farc c'est sûr mais pour autant acceptera t'elle manipulations et récupérations ? ne mérite t'elle pas un peu plus de considération et de respect ? oui je sais considération et respect ne sont pas véritablement les axes forts de notre discours politique actuel.
Mais enfin force est de reconnaître que derrière toute cette émotion déballée dans les médias, tout est surtout affaire de subjectivité et de mauvaise foi. Dommage, l'occasion était sûrement belle d'en faire autre chose...
La vraie vidéo :

1 commentaire:

dramelay a dit…

liliane qui ?