jeudi 15 mai 2008

Palmares - Les Gerard du cinéma 2008

Monica Bellucci et Franck Dubosc ont été "sacrés" "Gérard du désespoir féminin et masculin" pour leur interprétation respective dans Le deuxième souffle et Astérix aux Jeux Olympiques.

Le film de Thomas Langmann a récolté le "Gérard du plus mauvais film de l'histoire du cinéma en 2007".

Catherine Deneuve s'est vue attribuée le "Gérard de l'actrice que les journalistes s'obstinent à appeler 'Mademoiselle' alors qu’elle a plutôt une tête à ce qu’on l’appelle 'mémé'" alors qu'Arielle Dombasle a remporté de nouveau celui de "l'actrice qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari" (Bernard-Henri Lévy, ndlr).

Jean-Paul Rouve a été élu "Gérard de l'acteur qui aurait vraiment mieux fait de continuer à faire des scketches".

Clovis Cornillac a été sacré "Gérard de l'ersatz" pour son rôle dans Scorpion, sorte de Bruce Willis français.

Le "Gérard du film où on ne sait pas si on s'en va, si on revient ou alors quoi ?" a tout naturellement été attribué à "Pars vite et reviens tard" de Régis Wargnier.

"Ce pire du 7e art", est placé "sous l'autorité morale du prénom-symbole du patrimoine français des médias et du cinéma (Gérard Depardieu, Gérard Lanvin, Gérard Holz)".

Le jury regroupe une cinquantaine de journalistes appartenant notamment aux rédactions de France 2, Le Point, Le Monde, Le Nouvel Observateur, Marianne, Direct 8, Elle et Paris Première.

3 commentaires:

dramelay a dit…

Mais il a fait quoi Langmann en 2007 ?

Il risque de l'avoir aussi pour la saison 2008 avec Astérix...

Quoique Minor....

Anonyme a dit…

Ah, je crois que l'OM est en train de te doubler !!! tu vois t'aurais du rester dans le sud...
Nébula

ytty54 a dit…

que le richissime Om double le 12° budget du championnat, ça n'est que logique chère Nébula.
J'y reviendrais dans le sud, faut quand même un jour qu'on se fasse un OM-Losc au Vélodrome !!!