mercredi 24 février 2010

Le chomage à l'UMP repart à la hausse

"Le chômage est reparti à la hausse au mois de janvier en France après sa stabilisation le mois précédent, selon les données publiées ce mercredi par le ministère de l'Economie et Pôle Emploi" nous annonce La Tribune. Un constat partagé par l'UMP qui vient coup sur coup de se faire gentiment éconduire de quelques entretiens d'embauche. Ce n'est pas faute d'avoir envoyé des CVs, non, ni d'avoir activé les réseaux qu'il fallait, encore moins d'avoir le profil de l'emploi. Enfin c'est ce qu'ils croyaient avec peut être trop d'assurance. A l'image des français aux JO, voilà l'UMP claironnée favorite un peu vite et qui termine au pied du podium. Il faut dire qu'en Sarkozie, seule la compétence fait foi, ce qui est bien connue. Et que lorsdqu'il s'agit de compétences, notre Président a une tendance naturelle à regarder vers sa gauche plutôt qu'ailleurs.
Etre battu par Migaud et surtout Charasse, il faut reconnaître que cela peut quand même énerver de fidèles lieutenant bien mal récompensés. Des postes au Conseil Constitutionnel et à la Cour des Comptes, cela ne court pas les rues et promet de belles années au frais de la République. Les prétendants bafoués n'en sont que plus remontés.
Cette nouvelle politique de recrutement qui consiste à aller chercher ailleurs ce que l'on assure ne pas trouver chez soi offre de drôle de perspectives.
Plutôt pratique pour certains, je pense par exemple à notre Raymond Domenech qui est en train de composer sa liste pour la prochaine Coupe du Monde. Evidemment si on peut chosir chez l'adversaire on peut penser que de Buffon à Messi en passant par Ronaldo, Scholes ou Kaka, il va y avoir quelques surprises...
Les déçus ne manquent pas qui reprochent à notre président d'avoir tardé à entériner cette bonne pratique. Les sélectionneurs du ski alpin français auraient sûrement fait d'autres choix. Et que dire des états-majors de droite chargés de désigner les têtes de liste aux prochaines régionales ?
Les opportunistes ont l'oeil qui brillent ! je vois déjà des concessionnaires Toyota lorgner vers des marques concurrentes, le sidaction lorgner les donateurs du Téléthon, même mon voisin se met à lorgner la femme d'en face. Il ne se rend pas compte, notre Président, des chamboulements que ses coups d'état permanents vont générer au quotidien...
Sans compter que s'il y a des bons côtés, le pire n'est jamais très loin. Tout euphorique de ce qui constitue finalement sa seule réforme effective il pourrait pousser le bouchon. Pour redorer le blason d'un Ministère de la Culture meurti, il pourrait nommer Berlusconi ! à ouverture, ouverture et demie... on le dit pas insensible aux capacités du Prince Charles pour conduire notre politique de l'égalité des chances, alors que
John Galliano, un ami de Carla, est pressenti à la francophonie.
Vous voyez vous faites moins les malins. Et vous le ferez encore moins demain matin quand votre patron vous crutera curieusement tout en analysant finement l'organigramme de ... la concurrence.
Non décidemment quelque chose ne tourne pas rond dans notre méritocratie républicaine qui privilégie toujours les mêmes. Pourquoi la droite ne pourrait pas elle non plus goûter aux honneurs ? déjà que le gouvernement est menacè. Ben oui, vous n'êtes pas au courant ?
"La junte militaire nigérienne qui a renversé il y a une semaine le président Mamadou Tandja a assuré qu'elle ne resterait pas éternellement au pouvoir mais elle a précisé qu'elle comptait d'abord procéder à un nettoyage politique" nous dit l'Express. Lisez entre les lignes, ils vont recruter à l'étranger c'est sûr. Paraitrait qu'une liste de futurs ministres circule déjà : Fillon, MAM, Yade, Borloo, Deveidjan, Estrosi... sont sur le départ.
Tel est pris qui croyait prendre !