samedi 4 octobre 2008

Popularité - l'apprentissage de l'humilité ?

C'est vrai que Ségolène Royal au Zénith ça faisait plutôt sourire mais au moins avait elle eu le soin de convier à cette petite fiesta des inconditionnels.
Pas vraiment le cas de notre Président qui lors des rencontres européennes des jeunes apprentis a entendu ses nobles oreilles sifflées à la seule évocation de son nom. Résultat, son discours a été purement et simplement annulé.



N'y voyez pas de lien bien sûr. C'est l'agenda surchargé qui en est la cause, la crise, qui a décidément bon dos.
Mais alors, il a beau libérer l'Afghanistan, dynamiser l'Europe, préserver la France de la crise financière mondiale et même instaurer le tout à l'égout au Cap Nègre, sans reconnaissance ?
Vraiment ces jeunes apprentis sont bien ingrats.
Ou alors ces jeunes générations baignant dans l'image et le virtuel ne seraient pas dupes de ce Super Mario de la politique.
Et ils ne croiraient pas aux effets d'annonces perpétuels sans lendemain ?
plutôt rassurant finalement.

1 commentaire:

dramelay a dit…

MAis combien parmis eux comprenais ce qu'on leur disait ?

Tous les apprentis européens ne maitrisent pas la langue françoise...

Avaient ils conscience de ce qu'ils faisaient en huant les noms des politiques présents ou annulés ??